miniatures

A(R)T'HOME

exposition mobile

collectif embrayage

août 2020

17'17

Capture d’écran 2021-05-13 à 15.18.44.png
Capture d’écran 2021-05-13 à 15.21.15.png

Lorsque nos espaces intimes rencontrent ceux du collectif, la jeune création s’invite dans nos quotidiens. A l’image de la boîte-en-valise de Marcel Duchamp qui rassemblait des reproductions de ses œuvres réalisées depuis le début de sa carrière, le Collectif Embrayage invite cinq artistes émergents à créer une œuvre unique. Il s’agit alors d’un nouveau format d’exposition à l’échelle d’une boîte qui se déplace au rythme des locations et s’adapte selon les espaces de vie de chacun.

L’expérience du confinement et son impact sur nos vies nous ont poussé à repenser nos espaces. Il est question ici de repenser nos lieux de confinement à partir de la boîte.

Que se passe-t-il lorsque nous partons du contenu pour concevoir sa forme ? Loin de la boîte carrée au format standard, la boîte A(R)T HOME a été imaginée une fois les 5 œuvres réalisées pour s’adapter au mieux aux besoin de ces dernières. Telle une enveloppe ou une seconde peau, elle accueille les œuvres en ses murs, tout en restant ouverte sur l’extérieure. Nomade, elle s’ouvre sur nos quotidiens, invitant les œuvres à se déployer dans ces nouveaux espaces. La boite dépasse sa fonction première, elle a été pensée pour le transport et la protection des créations mais devient cependant un objet design à part entière.

􏰁Espèces d’Espaces 􏰀 nous invite à repenser notre espace de vie, et à interroger ceux de demain. Il s’agit de réfléchir à l’impact de notre confinement sur les autres espaces. Le temps du confinement a modifié nos perceptions sur notre quotidien. Autrefois lieux de passage, nos lieux de vies se sont imposés comme notre espace du quotidien que nous prenons le temps de découvrir et d’expérimenter. A(R)T HOME propose ainsi à chacun d’accueillir en ses murs cette nouvelle exposition qui s’adapte à chacun des espaces et qu’elle éprouve avec sa scénographie modulable.

A(R)T HOME crée une rencontre insolite avec le format d’exposition d’art contemporain standard que l’on côtoie dans les institutions et en galeries. L’enjeu est de quitter le statut de visiteur en devenant acteur de l’exposition, ainsi d’abattre les barrières crées entre l’œuvre et son spectateur pour être au plus proche de ses dernières.

Miniatures est un voyage sonore immobile, partant de notre espace quotidien
pour ouvrir un espace fantasmatique, impossible.

Il ouvre des fenêtres sur des
quotidiennetés inconnues, des paysages irréels, se collisionnant avec l’espace
réel de l’auditeur pour créer un chez soi étrange, étranger.